SPIRULINE – FER – ACIDE FOLIQUE

9,30

Une solution complète pour faire le plein d’énergie.

  • A partir de 15 ans
  • Manque de tonus, mauvaise humeur, règles abondantes
  • Manque d’énergie dans les performances sportives
  • Aide à faire le plein d’énergie et de bonne humeur

Pilulier de 30 gélules

Description

DESCRIPTION

SPIRULINE – FER – ACIDE FOLIQUE

La spiruline est une algue qui dispose d’une exceptionnelle valeur nutritive et d’un pouvoir antioxydant fort appréciable pour aider à protéger l’organisme.
Le fer et de l’acide folique (vitamine B9) participent au maintien de la forme physique et à la résistance de l’organisme.

1 gélule apporte 200 mg de spiruline, 14 mg de fer (100 % des Apports Journaliers Recommandés) et 200 µg de vitamine B9 (100 % des AJR).

CONSEILS D’UTILISATION

1 gélule le midi.

 Précautions d’emploi

Il n’est pas conseillé de dépasser la dose recommandée.
À consommer dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée et d’un mode de vie sain.
Garder hors de portée des enfants.

INGRÉDIENTS

LA SPIRULINELa Spiruline

Une algue aux propriétés nutritives exceptionnelles

Cette micro-algue est reconnue dans le monde entier comme l’une des sources alimentaires les plus complètes. Très riche en protéines d’excellente qualité et siège de nombreux minéraux et vitamines, la spiruline fournit une aide précieuse en période de fatigue ou de convalescence. Quels sont ses secrets ?

Présentation

Arthrospira platensis est une cyanobactérie vieille de plus de trois milliards d’années qui croît à l’état naturel dans des lacs salés et alcalins des régions chaudes du globe. À peine visible à l’œil nu, elle ne mesure pas plus de 0,2 à 0,3 mm de long. Vivant de photosynthèse comme les autres plantes, elle colore, en vert épinard, l’eau dans laquelle elle se développe.

La spiruline était déjà consommée de façon traditionnelle chez les Aztèques qui la récoltaient dans un lac, aujourd’hui disparu, sur le site de la ville de Mexico.

De nos jours encore, une ethnie tchadienne la récolte en écumant certains étangs saumâtres. La purée verte ainsi recueillie est mise à sécher au soleil, puis vendue sous forme de galettes sous le nom de « dihé ». La spiruline apporte un complément nutritionnel à la préparation des sauces qui accompagnent les bouillies de céréales (mil) et de manioc, base de l’alimentation des populations subsahariennes, lesquelles manquent cruellement de protéines et de vitamines.
Composition et utilisation

Retrouvée au Tchad en 1940, c’est surtout à partir de 1946 qu’intrigués par les pratiques anciennes que nous venons d’évoquer et à la recherche de ressources alimentaires bon marché, des scientifiques ont redécouvert la spiruline et ses propriétés remarquables.

La spiruline contient une mine de nutriments dans un très petit volume. En voici les principaux (notez que leur teneur peut varier selon l’origine de l’algue).
– La spiruline est actuellement l’aliment connu le plus riche en protéines (60 à 70% de son poids). Des protéines d’excellente qualité puisqu’elles contiennent tous les acides aminés essentiels.
– Elle est une source exceptionnelle de caroténoïdes variés (bêtacarotène principalement, mais aussi cryptoxanthine, lutéine, zéaxanthine…), soit autour de 22 mg par 5 g.
– Elle constitue aussi une excellente source de fer(de 3 mg à 8 mg par 5 g) et de vitamines du groupe B(B12 et B9 en particulier).

La haute valeur nutritive de la spiruline en fait un véritable « aliment du futur » et un réel espoir pour les populations souffrant de malnutrition. Elle est d’ailleurs déjà cultivée dans des fermes de certains pays d’Afrique, notamment au Burkina Faso.

L’ensemble des éléments contenus dans cette algue lui confère un pouvoir antioxydant fort appréciable. Ils constituent une aide précieuse pour régénérer les organismes en état de faiblesse et pour récupérer en cas de fatigue physique et intellectuelle.

LE FER

Le minéral anti-fatigue

Primordial pour notre organisme, le fer est le minéral dont on observe le plus de carences dans la population mondiale (surtout chez les femmes et les enfants), quel que soit le niveau de richesse des pays. Associé à l’hémoglobine, le fer est le constituant majeur des globules rouges, les cellules qui assurent le transport de l’oxygène dans tout notre organisme. Fatigue, problèmes de sommeil, baisse des performances physiques et intellectuelles et moindre résistance aux infections peuvent être le signe d’un apport insuffisant en fer.

Rôles

Le fer est le constituant majeur des globules rouges et permet le transport de l’oxygène vers les différents tissus de notre organisme. Il joue également un rôle essentiel dans de nombreuses fonctions biologiques ; il intervient entre autres dans la fabrication d’enzymes, indispensables à de nombreuses réactions métaboliques. Une carence en fer conduit à des états de fatigue et à une moindre résistance aux infections.
Pendant leurs règles et pendant leurs grossesses, les femmes subissent d’importantes pertes en fer. Elles sont donc particulièrement exposées aux risques de carence. Une supplémentation en fer peut alors être nécessaire.
Sources

Le fer est un minéral essentiel pour notre corps qui en contient en moyenne 5 g. N’étant pas capable de le synthétiser, il doit le puiser dans les aliments. Notre nourriture apporte deux types de fer :
– le fer héminique, forme dans laquelle on le retrouve dans l’hémoglobine, la protéine de transport de l’oxygène. On en trouve exclusivement dans les produits d’origine animale (boudin noir, foie, viandes rouges et blanches, fruits de mer…),
– le fer non-héminique, présent essentiellement dans les végétaux (lentilles, épinards, germe de blé, soja).

Il faut savoir que selon son origine, le fer sera plus ou moins bien absorbé par notre organisme. Ainsi, 10 à 30 % du fer héminique est absorbé contre seulement 1 à 5 % du fer non-héminique. Certaines substances agissent sur son absorption. La vitamine C la favorise, tandis que les tannins, présents dans le thé, la perturbent.

Les apports nutritionnels conseillés en fer :

Hommes : 9 mg/jour
Adolescents : 12 mg/jour
Adolescentes : 14 mg/jour
Femmes réglées : 16 mg/jour
Femmes enceintes : 25 à 35 mg/jour
Femmes ménopausées : 9mg/jour
Source : Agence Française de Sécurité Sanitaire des aliments, ANC pour la population française, 3° Edition

A savoir : il est important de rester vigilant sur la dose de fer ingérée chaque jour. En effet, un excès de fer peut causer une constipation ou des vomissements.

LA VITAMINE B9

La vitamine anti-fatigue

Description

La vitamine B9 aussi appelée acide folique ou folate, est surnommée « la vitamine de la femme ». Le foie est l’organe principal de stockage de celle-ci. Il permet de couvrir les besoins de l’organisme en acide folique pendant 4 mois.

Historique

Au cours des années 1930, la chercheuse Lucy Willis a observé que l’anémie de grossesse pouvait être traitée par un extrait de levure. Le folate est identifié comme la substance responsable de cet effet. En 1941, il a été extrait de feuilles d’épinards, d’où son nom qui vient du latin folium (feuille).

Propriétés

Les folates contribuent à la croissance des tissus maternels durant la grossesse et jouent un rôle dans le processus de division cellulaire.
Ils contribuent à la synthèse normale des acides aminés, au métabolisme normal de l’homocystéine, à la formation normale du sang, à des fonctions psychologiques normales, au fonctionnement normal du système immunitaire et à réduire la fatigue.

Sources et besoins

La vitamine B9 est une vitamine peu synthétisée par l’organisme. Elle doit alors être apportée en quantité suffisante par notre alimentation. Les besoins en vitamine B9 varient légèrement en fonction des variations climatiques, ethniques, des habitudes alimentaires et du mode de vie des individus. Pour éviter tout risque de carence (troubles digestifs et comportementaux, fatigue), l’organisme doit en consommer 200 µg/jour.
La vitamine B9 est surtout présente dans les lentilles et les feuilles des végétaux. Certains légumes verts en sont très riches (les épinards) tout comme les levures.

TOUS LES INGRÉDIENTS

Complément alimentaire à base de spiruline, fer et acide folique

Spiruline, gélule (gélatine de poisson), minéral : pyrophosphate de fer ; anti-agglomérant : sels de magnésium d’acides gras ; vitamine B9.

Pilulier de 30 gélules : 10,5 g.

ANALYSE NUTRITIONNELLE
Pour 1 gélule
Vitamine B9 200 µg (100% AJR*)
Fer 14 mg (100% AJR*)
Spiruline 200 mg

Informations complémentaires

Poids 200 g
Dimensions 20 × 5 × 10 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “SPIRULINE – FER – ACIDE FOLIQUE”